Abolir progressivement la gestion de l’offre

Abolir progressivement la gestion de l’offre

Politique

Tous les agriculteurs doivent être traités équitablement. 90 % des agriculteurs canadiens ne bénéficient pas de la gestion de l’offre. La gestion de l’offre protège un petit cartel de producteurs de lait, de volaille et d’œufs au détriment de tous les autres. Elle crée également des obstacles pratiquement insurmontables pour les nouveaux agriculteurs. Le coût d’achat des quotas est tellement élevé qu’il est presque impossible de se lancer en affaire dans les secteurs sous le système de gestion de l’offre. Cela fait aussi augmenter les factures d’épicerie des agriculteurs qui essaient de nourrir leurs familles. Abolir progressivement la gestion de l’offre et s’assurer que les producteurs soumis à la gestion de l’offre soient soutenus lors de la transition est la bonne chose à faire.


APPUYEZ MAXIME