Biographie : Maxime Bernier

 

Maxime Bernier est un homme politique reconnu pour son franc-parler et son authenticité. Homme d’idées, il poursuit son engagement en faveur de la liberté et de la responsabilité individuelle, principes qui sont au cœur de sa vision politique. Dans ses prises de position publiques, il défend ces valeurs et se prononce, sans détour, en faveur de la réduction de la taille de l’État.

Maxime Bernier est né le 18 janvier 1963 à St-Georges de Beauce. Il est père de deux filles.

Coureur aguerri, il participe à plusieurs marathons. D’ailleurs, sa détermination et son courage, ajoutés à ses expériences, lui permettent de traverser son comté à la course. Un grand exploit, 106 km en 13 heures et 165 000$ amassés pour la Banque alimentaire beauceronne.

En 1985, Maxime Bernier obtient un baccalauréat en commerce de l’Université du Québec à Montréal et entreprend des études de droit à l’Université d’Ottawa, avant d’être admis au Barreau du Québec en 1990.

Maxime Bernier a toujours été intéressé par le milieu des affaires.  Au cours de sa carrière professionnelle, il travaille au sein de plusieurs institutions financières et bancaires avant de devenir vice-président exécutif de l’Institut économique de Montréal en 2005.

De nombreux Beaucerons l’incitent ensuite à faire le saut en politique active.  Il accepte de relever ce nouveau défi et est élu député de Beauce le 23 janvier 2006 avec la plus grande majorité, à l’extérieur de l’Alberta.  Il accède au Conseil des ministres le 6 février 2006 en tant que ministre de l’Industrie.

Après qu’il ait réussi à déréglementer des portions substantielles du secteur des télécommunications, le directeur du département de science politique à l’Université McGill, le professeur Richard J. Schultz, a écrit que « Sur le plan de ce qui est probablement la composante la plus importante de son portefeuille à Industrie Canada, les télécommunications, il a sans conteste été le meilleur ministre de l’Industrie depuis trente ans ».

Du 14 août 2007 au 26 mai 2008, il fut ministre des Affaires étrangères.

Le 14 octobre 2008, il est réélu député de Beauce avec la plus forte majorité au Québec, pour une seconde fois, tous partis confondus.

Réélu à l’élection du 2 mai 2011, il a été nommé ministre d’État à la Petite Entreprise et au Tourisme.

Avec plus de 59% des voix, il a remporté sa quatrième élection en novembre 2015.

 


 Suivre Maxime sur Facebook ou Twitter