Les barrières interprovinciales découragent le commerce

Publiée le 20 septembre 2017

Selon une nouvelle étude de Statistique Canada, le commerce entre les provinces correspond à niveau auquel on s'attendrait si un tarif de 6,9 % était imposé. Cela est dû en grande partie à l'existence de barrières réglementaires qui empêchent les Canadiens d'acheter, de vendre ou de travailler avec la même facilité dans toutes les provinces. D'un point de vue économique, les barrières interprovinciales ont le même effet que des tarifs douaniers : elles découragent le commerce.


Selon l'étude, lorsque le même genre d'analyse est appliqué aux États-Unis, rien n'indique que les frontières entre les États nuisent au commerce intérieur. » Le Canada est donc dans une situation anormale : 150 ans après la Confédération, le Canada n'a toujours pas une économie intégrée.


Ces barrières ridicules nous rendent plus pauvres. Les négociations entre gouvernements qui durent depuis des décennies n'ont jamais réussi à les éliminer et Ottawa n'a jamais pris ses responsabilités en appliquant l'article 121 de la Constitution, qui garantit le libre-échange entre les provinces. La Cour suprême aura bientôt une occasion cruciale d'interpréter plus largement l'article 121 dans la cause Comeau et d'éliminer ces barrières.