Maxime Bernier FR

Postes Canada

Ouvrir le service postal à la concurrence et privatiser Postes Canada

 

Il est grand temps d’envisager une libéralisation du marché postal de même que la privatisation de Postes Canada.

 
  

Les Canadiens bénéficient depuis longtemps de la concurrence pour ce qui est de l’envoi de colis et de lettres de plus de 500 g. Il n’y a simplement plus de raisons de protéger le monopole de Postes Canada pour les lettres de moins de 500 g, dont le nombre ne cesse par ailleurs de diminuer chaque année, de 6 % l’année dernière uniquement.

 

 

Le choix est clair entre les deux modèles. Les monopoles ont moins d’incitation à réduire leurs coûts et à améliorer leurs services. Les services postaux devraient fonctionner dans un contexte de concurrence, comme n’importe quel autre secteur de l’économie. L’ouverture à la concurrence et la privatisation sont la clé pour faire diminuer les coûts et faire en sorte que les Canadiens ne soient plus privés de services pendant un conflit de travail de la société d’État.

 

 

 

ÉVÉNEMENTS
BÉNÉVOLAT
DONS

CONTACTEZ MAXIME