Privatiser Postes Canada et éliminer son monopole sur les lettres

Privatiser Postes Canada et éliminer son monopole sur les lettres

Les Canadiens profitent depuis longtemps de la concurrence sur le marché des colis. De plus, le volume de lettres diminue de 6 % par an. Compte tenu de la montée en flèche du coût des timbres et de la menace constante de conflit syndical, il n’y a tout simplement aucune raison de maintenir le monopole de Postes Canada sur les lettres. Nous savons tous que les monopoles ont moins d’incitations à réduire leurs coûts et à améliorer leur service. Les services postaux devraient fonctionner dans un environnement concurrentiel, tout comme n’importe quel autre secteur de l’économie.


Appuyez Maxime