Un nouveau rôle pour Radio-Canada/CBC

Un nouveau rôle pour Radio-Canada/CBC

Politique

Un radiodiffuseur public devrait faire ce que seul un radiodiffuseur public peut faire. Radio-Canada/CBC consacre beaucoup trop de temps d’antenne à des émissions de cuisine, des jeux et de mauvaises copies d’émissions populaires américaines. La société d’État se concentre également beaucoup trop sur les nouvelles en provenance des grandes villes. Les Canadiens ne veulent pas voir le monde uniquement du point de vue de Montréal et de Toronto. Le mandat de Radio-Canada/CBC doit être recentré afin qu’elle se concentre sur la culture canadienne et notre histoire commune, et qu’elle offre une meilleure couverture des régions rurales, du Nord et des régions éloignées. Radio-Canada/CBC devrait aussi se retirer du marché publicitaire. Au lieu de rivaliser avec les médias du secteur privé pour l’argent de la publicité, elle devrait passer au modèle des réseaux publics comme PBS aux États-Unis ou TV Ontario. Ceux qui veulent regarder Radio-Canada/CBC devraient pouvoir choisir de payer pour leurs émissions favorites. La décision du gouvernement Trudeau d’augmenter son budget annuel de 150 millions de dollars doit être renversée et le budget restant doit être revu à la lumière d’un nouveau mandat simplifié. C’est le bon plan.


APPUYEZ MAXIME